Conséquences, manifestations concrètes


Les vibrations du sol peuvent induire des mouvements de terrain ou la liquéfaction des sols et provoquer également des raz de marée ou tsunamis si leur origine est sous-marine.

Tsunamis

Un tsunami est créé lorsqu’une grande masse d’eau est déplacée. Cela peut être le cas lors d’un séisme assez puissant.

Il en résulte des vagues qui peuvent être importantes. Ces vagues restent peu visibles en haute mer, où l’océan est très profond, mais deviennent très hautes lorsqu’elles parviennent sur le littoral où la profondeur de l’eau est faible. Ces vagues sont dévastatrices lorsqu’elles arrivent sur un littoral urbanisé.

Arrivée du tsunami du 26 décembre 2004 à Ao Nang, en Thaïlande.

Arrivée du tsunami du 26 décembre 2004 à Ao Nang, en Thaïlande.

 

Glissement de terrains et Chute de pierres

À terre, les vibrations des séismes peuvent déstabiliser des terrains gorgés d’eau ou des blocs rocheux instables dans les pentes. C’est pourquoi les séismes sont généralement accompagnés de glissements de terrain ou de chutes de blocs rocheux.

Liquéfaction du sol

Quant à certains sols de plaine gorgés d’eau, ils peuvent se comporter quasiment comme un liquide pendant le séisme : on parle de « liquéfaction » du sol. Les habitations ou les ouvrages mal conçus et installés sur ces sols peuvent donc être déséquilibrés et se disloquer.

C’est dire l’importance de bien connaître son terrain avant de construire !