Comment ça marche ?


 

L’intérieur de la Terre est animé par de vastes mouvements très lents de matière chaude et déformable.

Mouvements de convection dans le manteau

Mouvements de convection dans le manteau

Ces mouvements profonds créent à la surface du globe, plus rigide, des déformations et des cassures. Cela se traduit par un découpage de la surface de la Terre en une douzaine de plaques à la manière d’un puzzle.

Carte des plaques tectoniques du globe

Carte des plaques tectoniques du globe

Ces plaques sont mobiles et dérivent les unes par rapport aux autres à des vitesses très faibles.

Les séismes que connaissent les Petites Antilles sont dus principalement au mouvement de subduction de deux plaques océaniques, la plaque « Amérique » s’enfonçant sous la plaque «Caraïbe».

 

Le long de leurs limites, ces plaques se frottent. Lorsque les frottements au niveau d’une de ces failles sont importants, le mouvement entre les deux plaques est bloqué.

De l’énergie est alors stockée le long de la faille. La libération brutale de cette énergie se traduit en surface par des vibrations plus ou moins importantes du sol, c’est à dire un tremblement de terre, ou séisme.

 

Le lieu de la rupture des roches en profondeur se nomme le foyer, la projection du foyer à la surface est l’épicentre du séisme.

Le foyer peut être situé à faible profondeur de quelques kilomètres seulement, on parle alors de séisme superficiel.

S’il se situe à grande profondeur, c’est-à-dire à plusieurs dizaines, voire à des centaines de kilomètres, on parle alors de séisme profond.

Le séisme est d’autant plus violent en surface que la quantité d’énergie emmagasinée au niveau de la faille avant le séisme est importante et que la faille est proche de la surface.
Pour en savoir plus, consulter : http://www.planseisme.fr/-Esplanade-Qu-est-ce-qu-un-seisme-.html

Le bloc diagramme ci-dessous indique les 5 grandes familles de séismes auxquels la Martinique peut être confrontée et inclut un exemple de chacun.

5 familles séisme

La carte graphique ci-dessous montre l’origine des séismes les plus proches. L’île est soumise dans sa totalité aux risques sismiques et ses côtes sont exposées à des tsunamis.